Nations Unies... 50 millions de réfugiés climatiques

Publié le par khepera

Dans pas si longtemps que cela, 2010, trois ans, les Nations Unies prévoient 50 millions de réfugiés climatiques errant sur la planète.
http://www.liberation.fr/actualite/economie_terre/275852.FR.php

Le 3 Septembre 2007, Libération a publié l'article : "Faut-il un statut pour les réfugiés de l’environnement ?"
«Le climat pourrait faire doubler le nombre de migrants»
François Gemenne, chercheur à l’université de Liège, développe :
Comment définir un réfugié environnemental ? 
La notion de réfugié environnemental reste assez floue et difficile à cerner, car il n’existe pas encore de définition du concept qui fasse l’unanimité. Généralement, c’est une personne forcée de quitter l’endroit où elle vit suite à un changement de son environnement, qui peut être brutal (tremblement de terre, tsunami…) ou progressif (désertification, montée des eaux…), naturel (éruption volcanique…) ou anthropogène (déforestation…). Parmi les réfugiés environnementaux, les réfugiés climatiques sont ceux dont la migration est motivée par des bouleversements directement liés aux changements climatiques. Mais attention, le terme «réfugié» est trompeur et utilisé à mauvais escient. Ce concept est strictement défini par la convention de Genève de 1951, et il était taillé sur mesure pour les réfugiés d’après-guerre. De surcroît, une partie des réfugiés environnementaux choisit de migrer volontairement et pour d’autres raisons, économiques, politiques, et sociales.
 
Lisez la suite sur 
http://www.liberation.fr/actualite/economie_terre/275852.FR.php

Vous n'y croyez pas, moi j'y crois... pourquoi ? Parce que pendant qu'on discourt, on continue de polluer. Un petit exemple qui se déroule depuis 5 mois ici chez nous, chez un maire vert membre du Grenelle.


 
 
Vous pensez que c'est une question de parti politique ? Vous vous trompez. Puisque ce maire s'est aussi présenté aux dernières élections législatives sous les couleurs non seulement vertes mais aussi PS, PC, LCR.
Une pétition est en cours. Elle n'est pas périmée, contrairement à ce que l'on pourrait penser. C'est une question de conscience environnementale et la conscience n'es jamais périmée.
http://www.observatoiremouansois.com/petition.htm

Publié dans ENVIRONNEMENT

Commenter cet article